Generation of pinguin ○

Publié le par Lau

.:: PINGUIN ! Pas pingouin ! Pinguin ça fait comme les gateaux glacés :) ::.

 

Puisque tu n’accepte que ta vérité, et est fermée sur ton petit monde et ton mode de vision de celui-ci, qu’il en soit ainsi.
Efface.
Efface tout ce que tu vois.
Efface tout ce que tu entends et tout ce que tu ressens et connais.
Ouvre-toi a ma vision du monde dans lequel nous vivons.
J’entends les oiseaux, le vents, les voitures sur la route, les motos, les gens qui parlent, qui rient, les talons bruyant de la passante, un claquement de porte, quelqu’un qui marche sur des graviers, et de la musique.
Je sens le soleil, le vent, le froid, le chaud, l’herbe sous mes pieds, l’étiquette de mon pull qui me chatouille, mes cheveux qui me caresse le visage.
Je vois des oiseaux sur les fils électriques, les maisons des voisins, l’herbe, le soleil, des chats, des voitures, des gens, des arbres, des fleures,  des feuilles, des buissons touffus, … Rien de ce qui n’est visible dans ce monde n’est vraiment descriptible car en faire une description est donner son avis sur les choses.
Je connais des tas de choses, trop pour toutes les énoncées mais trop peu pour m’étendre sur ce sujet.
Je marche. Je sens les graviers rouler sous mes chaussures. Puis le béton, dur et résistant.
Je sens le vent qui emmêle mes cheveux, les soulève, les fait tourner, voler, virevolter, mais ils finissent toujours par venir se plaquer sur mon visage.  Alors,  d’un geste las je les remet une énième fois a leur place dégageant ainsi ma vue.

 

LEVEL 1 : LE PIAF

 

piafs.jpg

 


Je crois ce que je dis, je fais ce que je crois.
Victor Hugo

Publié dans Episode

Commenter cet article